Une astrologie poétique...

16 août 2016

Clémence Caruana

 

Merci Georges !

Chambre d'hôtes en Ariège, à Castillon en Couserans- " Au détour du Larrech"

http://maisondularrech.canalblog.com/

2016-08-16_152117

Posté par caruana charles à 11:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


13 juillet 2016

Claudette Vidal...

S'OUVRIR À LA GRÂCE ...

2016-07-13_095517

L’aventure humaine fait de nous des êtres souffrants.

Notre condition d’être humain implique que nous nous sentions séparés les uns des autres, pire… que nous nous sentions coupés de notre Source originelle.

Le mental, cet outil merveilleux lorsqu’il est bien utilisé, est souvent l’artisan de notre malheur.

L’ignorance de qui nous sommes est à l’origine d’une utilisation erronée du mental, laquelle se traduit par un sentiment d’être seul, séparé.

La nostalgie d’un monde de paix et de plénitude nous habite.

Cette nostalgie est un repère précieux.

C’est le rappel de notre connaissance intime et profonde de l’existence d’un paradis… perdu.

Vivre dans la limitation et la séparation est une expérience issue de notre contraction intérieure.

Contracté, nous vivons replié sur nous-même, cherchant des solutions dans notre tête, dans un espace où les solutions éprouvées sont stockées.

Pouvez-vous imaginer un instant... un seul instant... que vous baignez dans un substrat universel, souvent méconnu, mais non moins réel ?

Pouvez-vous considérer et… soyons fou, considérer prendre le risque de vous ouvrir à une réalité différente et nouvelle?

Cette réalité est d’une Beauté inimaginable, d’une Splendeur indescriptible, d’une Bonté inconcevable et d’une insoutenable Douceur.

Cette réalité méconnue est la Grâce dans laquelle nous baignons à chaque instant et que nos yeux ne voient pas.

Désirer La voir est déjà une Grâce. C’est le premier pas d’une aventure passionnante, la quête de Soi.

La Grâce est là, disponible pour les cœurs humbles et sincères. Personne n’en est exclut.

La Grâce est le cadeau de la Vie à tous les êtres humains.

Puissent ces mots résonner en votre cœur, nourrir votre foi et faciliter votre accès à ce qui est en vous depuis toujours, la Grâce.

Claudette Vidal

Merci Milko Angelo Mestdagh - Satsang - Rassemblement en Soi.

Posté par caruana charles à 10:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 juin 2016

Les chants des Baul...

Les chants des Baul

Derniers ménestrels sur la planète Terre :

Il n'y a qu'un seul Guru éternellement présent, 
l'univers entier est Son Ashram, nul besoin d"un 
chemin pour y conduire, nul besoin de méditer 
car tout est sacré, nul besoin de trouver ce 
qui n'a jamais été perdu.

Marc Thomas

Posté par caruana charles à 09:41 - Commentaires [1] - Permalien [#]

22 juin 2016

Armenian Duduk on Yanni Live!

The Concert Event

2016-06-22_155917

 

Merci Monique Guerit

Posté par caruana charles à 15:48 - Commentaires [2] - Permalien [#]

14 juin 2016

Pierre Hadot...

" La conscience à soi-même " 

songbow03

« L’attitude fondamentale du philosophe stoïcien ou platonicien était la prosochè, l’attention à soi-même, la vigilance (nepsis, ou «garde du cœur») de chaque instant. »

« La prosochè replace l’homme dans son être véritable, c’est-à-dire dans sa relation à Dieu. Elle équivaut à un exercice continuel de la présence de Dieu. Ce « souvenir de Dieu », c’est une perpétuelle référence à Dieu à chaque instant de la vie. »

« Ce souvenir de Dieu est évidemment en quelque sorte l’essence de la prosochè, le moyen le plus radical d’être présent à Dieu et à soi-même. Mais l’attention à soi ne peut quand même se contenter d’une intention diffuse. »

Pierre Hadot dans "Apprendre à philosopher dans l’Antiquité" et dans "Exercices spirituels et philosophie antique."

http://hridayartha.blogspot.fr/2015_04_01_archive.html

Posté par caruana charles à 15:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]


13 juin 2016

Jean Bouchard d'Orval

Spiritualité et Religion

Merci Jean-Claude Pecce

Posté par caruana charles à 22:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 juin 2016

Lao Tseu...

"Soyez comme cet arbre..." 

téléchargement

 « Soyez comme cet arbre. Si vous êtes utiles, vous serez abattus et transformés en meubles. Si vous êtes beaux, vous serez vendus au marché, tels des objets. Soyez comme cet arbre, absolument inutiles... alors vous deviendrez immenses, et des milliers de gens s'abriteront sous votre ombrage. » Lao Tseu

Posté par caruana charles à 12:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 juin 2016

Tchouang-Tseu...

2016-06-06_134520

"Le Maître réussit,
pourtant il ne sait jamais rien.
son exemple pénètre le monde entier,
pourtant personne ne dépend de lui.
Les gens ne le voient pas comme un guide
puisqu’il les laisse trouver leur propre voie.
Il se tient debout sur l’insondable
et marche là où aucun chemin n’existe"

(Tchouang-Tseu)

Merci Josy Hanne

Posté par caruana charles à 13:48 - Commentaires [1] - Permalien [#]

04 juin 2016

Henri Gougaud...

"Contes de la folie d'aimer"

2016-06-02_152205

Abou Bakh ( Dieu veille sur lui !) cheminait un matin avec quelques disciples. Le sage allait devant, assis sur son baudet. Les autres étaient à pied. Comme ils allaient ainsi, l'âne lâcha un pet. Bouleversement d'Abou Bakh. Il poussa un gémissement d'amant éperdu de bonheur, il se déchira la chemise, la face au ciel, riant, pleurant. 

- Seigneur, dit-il, comme je T'aime ! Comme Tu parles juste et clair dans ton infinie compassion !
Ses disciples se regardèrent, déconcertés, les sourcils hauts.
L'un d'eux osa lui demander :
- Maître, que vous arrive-t-il ? Un âne pète et Dieu vous vient ? L'air nous manque, expliquez-nous vite ! 
Il répondit :
- Mes chers enfants, comme nous allions sous la brise, l'âme en paix et le corps aussi, je pensais : «Je chevauche droit, bien au chaud, dans mon grand manteau, mes disciples sont là autour, trottinant au plus près de moi. Ils sont discrets, ils me respectent, ils se disputent le plaisir de tenir la bride de l'âne. Décidément, je suis quelqu'un. Je suis un cheikh considérable. Voilà comment, le jour venu, j'entrerai dans la haute gloire de la résurrection des saints ! ».

Comme je me disais cela, l'âne péta. Réponse brève à ma litanie d'âneries, mais d'une justesse si pure que l'extase m'en est venue.

Henri Gougaud : "Contes de la Folie d'Aimer".

Merci Geneviève Desbois

Posté par caruana charles à 15:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 juin 2016

Goethe...

"Commencez-le maintenant..."

2016-06-02_104816

Jusqu'à ce qu'un être se soit engagé, il y a de l'hésitation, la possibilité de se retirer, toujours de l'inefficacité concernant tous les actes d'initiation et de création.
Il y a une vérité élémentaire dont l'ignorance tue les idées innombrables et les plans splendides: Au moment où un être s'engage définitivement la Providence bouge aussi.
Toutes sortes de choses arrivent pour aider qui, autrement, jamais ne se seraient produites. Tout un courant d'événements issu de cette décision s’élève en sa faveur sous la forme d'incidents fortuits, de rencontres, d'assistance suprasensible qu'aucun Homme n'aurait pu rêver de trouver sur sa route.
Quoi que vous puissiez faire ou rêver, commencez-le.
L'audace contient du génie, de la puissance, de la magie.
Commencez-le, maintenant.
Goethe

Merci Eve Lafitte

Posté par caruana charles à 10:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]