26 décembre 2012

Lettre de janvier

rabelais françois"Beuvez beaucoup, meurez  jamais"   Rabelais.  

 

En ce début d’année 2013, que puis-je vous souhaiter ? Et bien, avec la complicité poétique de Rabelais et de Cyrano de Bergerac, et… dans la foulée, de tous les nobles poètes amoureux de la dive bouteille, je vous souhaite pour cette nouvelle année de boire jusqu’à plus soif, de boire goulûment ce nectar de l’intime, cette ambroisie de la Présence !

 L’actualité du mois de décembre 

La planète Jupiter, conjointe à la lune noire, dans le signe des Gémeaux, déploie ses ailes : Elle favorise "l’enflure spirituelle" ; l’égo soudainement grossit, il devient indispensable d’être l’homme le plus important du monde. Nous avons eu sur la scène politique, Copé et Fillion, maintenant la comédie continue sur un autre terrain, avec Depardieu et Torreton.

cyranoNotre Gérard Depardieu, premier français devant l’éternel, notre icône sur la scène internationale…  rencontre quelques problèmes ! Il bascule de l'autre coté de la frontière, son autre visage c’est peut-être Gérard Depardiable ! Pardon pour cette facilité de langage.

C’est un homme offert, irrésistiblement généreux pour le pire comme pour le meilleur, fort en gueule mais probablement aussi immensément seul.

Je constate qu’il devient urgent quand on est célèbre, en bonne santé et riche, de le dire haut et fort… Il ne manquerait plus que les anonymes, que nous sommes, oublient ces « dieux » des temps modernes. Les millions de français qui traversent des difficultés, sont non seulement pauvres par ordonnance divine, mais en plus, ils n’ont droit à aucune considération. En fait, il serait logique qu’ils se taisent et se fassent discrets, car la pauvreté est devenue une maladie honteuse !

Cette « star », en chacun de nous, est la « haute idée » que nous avons de notre personne. Pas de respect de soi, quant à  l'autre n'en parlons pas. Notre coquille égotique est de sortie, la personnalité a soif, l’ogresse a faim. Elle exige de la reconnaissance. Ne serait-ce pas un doux délire ? En tout cas, c’est une coupure psychologique douloureuse, car l’autre est "notre bien le plus précieux" !

Jupiter et Lune noire … L’humour tue. Une infirmière anglaise se suicide suite à un canular de la télévision australienne, conséquence dramatique. C’est le triste salaire de l’humour sans complicité, sans tendresse, sans humanité. Le culte de l’audimat, peut-être… le culte de la royauté, peut-être .... Nous savions que l’ironie faisait mal, qu’elle semait le discrédit, mais dans le contexte de la famille royale, c’est l’apothéose : la pendaison. 

Jupiter et Lune noire encore… Dans nos écoles, une dissertation sur le suicide… pourquoi ne pas délivrer l’ABC du suicide, animer des cours pratiques sur la mort propre et rapide ! Nous marchons sur la tête... J’avais oublié que le signe des Gémeaux concernait les adolescents…

Jupiter et Lune noire encore et toujours…Dans un autre registre, version dramatique, la fusillade dans une école primaire aux Etats-Unis… encore des enfants qui trinquent… Les marchands d’armes préconisent d'armer les enseignants et d'avoir devant chaque école, un policier en arme, afin de veiller à la sécurité des enfants. Le dieu tutélaire de la mythologie américaine est le « cowboy », alors comment le remettre en cause ? Depuis quelques semaines la planète Mars est conjointe à Pluton, dans le signe du Capricorne : l’arme, la mort et les idées radicales sont mises en scène.

Jupiter et Lune noire encore, toujours…  et fin. Le 21 décembre 2012, à 12h 12’ devait être la date de la fin du monde ! Prophétie mathématique du 21ème siècle ! Aveu d’impuissance, perte de Sens et  difficulté de vivre... Cela  génère les idées mortifères. L’imaginaire collectif est désespéré, les religions, les philosophies et les projets politiques ne font plus recette, ne génèrent plus d’enthousiasme. Prendre conscience de cela et relever le défi de vivre, voilà la révélation du nouveau monde.

En conclusion, grâce à Jupiter et la lune noire, je vous raconte une histoire ancienne : Tous les dieux sont réunis autour d’une bonne table, ils se questionnent sur la meilleure façon de cacher l’éternité aux hommes. L'affaire est grave, il s’agit de préserver leur pouvoir sur notre humanité. Un premier dieu propose de cacher l’éternité sur les sommets des montagnes… non dit un autre dieu, car un jour les hommes inventeront l’alpinisme et ils découvriront l’éternité. Le fond ténébreux des océans est une cachette idéale, préconise un second dieu…, non surtout pas, dit un autre dieu, au 20ème siècle, les hommes imagineront les sous-marins… et ils découvriront l'éternité. Silence divin, méditation oblige … Enfin le plus malin des dieux cache l’éternité dans le cœur de l’homme, c’est l’ultime endroit où l’homme la cherchera...

Jupiter redevient direct le 30 janvier, ce sera un excellent prétexte pour festoyer à nouveau ! Surtout n’oubliez pas « Beuvez beaucoup et meurez jamais ».

(La dive bouteille :  la bouteille de vin selon Rabelais)

 

Sur Facebook : https://www.facebook.com/#!/charles.caruana.50

Sur Facebook, vous pouvez aussi consulter la page : astrologie poètique.

 

 

Posté par caruana charles à 16:47 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :