03 novembre 2012

Christian Bobin

  220px-Christian_Bobin-Nancy_2011_(1)

Avant de passer à la lecture astrologique, le prétexte de cet hommage, je souhaite vous présenter le personnage.

Cet auteur français est né le 24 avril 1951 au Creusot en Saône et Loire.

Poète enthousiaste, offrant au monde le visage d’un enfant émerveillé. Une foi chrétienne naïve l’habite, elle exhale la plupart du temps. Ses textes aussi brefs que percutants, semblent jaillir de la source intarissable des mots, d’une corne d’abondance de poche, d’une posture de conscience mystérieuse.

Il aurait trouvé un secret de Vie que cela ne m’étonnerait pas ! Dans le jeu des apparences, la facilité et l’évidence plastronnent. Le moindre détail prend toute la place, devient le centre de l’univers et  plonge l’auteur dans un état proche du ravissement et bien sûr nous lui emboîtons le pas. En fait, il écrit comme il respire, et bien nous respirons comme il écrit. Témoin de l’éternité, il nous initie à cette écoute globale, nous dépose sur une autre rive….  

Senti de spatialité.

Les mots, comme des gouttes d’eau tombant nonchalamment dans le silence impressionnant d’une grotte, perlent le chemin en fascinant l’imaginaire. Visite guidée en cette solitude immense, tissée de respect et d’humilité, qui rend hommage au grand silence.

 christian bobin

Ascendant Gémeaux, avec Mercure, planète maîtresse des Gémeaux, en maison 12, en compagnie de Mars et du Soleil. Ce secteur du zodiaque signe l’intime, une sorte d’océan d’intériorité, d'insondable profondeur. Sa sensibilité magnifique loge dans ce refuge, là où le temps et l’espace n’existent pas. Il regarde le monde depuis ce plan subtil.

Il a été infirmier psychiatrique, pas étonnant, la maison 12, en analogie avec le signe des Poissons, dans sa version cauchemardesque propose : l’hôpital, la prison et toutes les emprises psychologiques, d'un coté ou de l'autre de la porte. Mais dans sa dimension harmonieuse, elle symbolise l’atelier d’art, le cabinet médical ou la cellule d’un contemplatif, rien que du choisi et du délicieux. 

Il a travaillé aussi dans un écomusée, a participé à la rédaction d’une revue littéraire. C’est la maison 6 en Balance et Vénus en Gémeaux conjointe à l’Ascendant qui signalent sa recherche de plaisir dans les livres et la solitude (Mercure en maison 12). En fait, le signe du Taureau en maison 12 est intercepté, aucune pointe de maison ne l’incarne, l'auteur réside sur cette « terre noble » depuis laquelle il distille ses mots d’âme. Le livre qui lui a ouvert la porte du grand public est « le Très-bas », ouvrage consacré à Saint François d’Assise, encore une histoire de maison 12.

Ensuite, un autre grand succès,  « La plus que vive » un livre consacré à son amie. La Lune en Sagittaire, maison 7, cette compagne était mandatée par l’exaltation lunaire du Taureau, elle devient dans l’imaginaire quotidien du poète : la Dame, la Muse, l’exception féminine…. Magnifique inspiration, fusion totale…. le couple intérieur retrouvé. 

Saturne et le Nœud Sud en Vierge dans la maison 5, font référence à Mercure en maison 12, il y a comme une impossibilité de sortir, de quitter une emprise. L’auteur parle de « la prison du berceau »…. 

Pluton dans le signe du Lion, en maison 4, et le Soleil en Taureau avec Mars et Mercure, en maison 12 signe une enfance « ailleurs », ou plutôt une enfance rêvée….

Comme d’habitude, il est plus facile de poser des mots sur un thème astral quand nous connaissons le chemin de vie de l’auteur. L’astrologie poétique ne joue pas avec la prévision, elle ne cherche pas à soulever le voile. Les mots dits, écrits, chantés, pensés, qu’importe…. cristallisent par leur invocation le précieux du Maintenant. Elle accompagne le chemin de chacun, dans l’immédiateté, privilégiant ainsi l’étonnement et la lecture inconditionnellement bienveillante.

Sur Facebook : https://www.facebook.com/#!/charles.caruana.50

Sur Facebook, vous pouvez aussi consulter la page : astrologie poètique.

Posté par caruana charles à 16:44 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :