13 octobre 2015

Nouvelle lune d'octobre

« L'automne en fête ... »

kovacs

Margit Kovács (Hongrie, 1902-1977), Philémon et Baucis, céramique

Nouvelle lune dans le signe de la Balance, Lune, Soleil et Mercure reçoivent en plein cœur, la foudre de la planète Uranus dans le signe du Bélier. Inspiration soudaine et passage à l’acte imprévisible. La barque du soleil couchant accueille les amoureux, c’est "la qualité d’engagement" qui éclaire le chemin. Fanal allumé, la traversée de la nuit peut commencer.

La planète Pluton, dieu du monde souterrain, dans le signe du Capricorne, accompagne la manœuvre. Son autorité fait loi.

Juste posture et authenticité.

Vénus, Mars et Jupiter dans le signe de la Vierge, en opposition à Neptune en Poissons. Humilité, efficacité et sens pratique, épaulent avantageusement cette lunaison automnale.

philemon

Philémon et Baucis, une des histoires des métamorphoses d'Ovide, illustre bien cette lunaison. Zeus et Hermès décident d’aller à la rencontre des hommes avant de déclencher le déluge. Déguisés en voyageurs, ils demandent l’hospitalité, les portes restent closes. Le cœur des hommes est plus dur que la pierre.

Chemin faisant, une humble maison à flanc de colline, un vieil homme et sa femme accueillent les voyageurs. Philémon et Baucis partagent leur frugal repas avec simplicité. Un miracle se produit : la carafe de vin rouge vide se remplit mystérieusement. Aussitôt Philémon décide de sacrifier son unique oie afin de rendre hommage à ses visiteurs. 

Zeus et Hermès révèlent leur véritable identité et le destin dramatique des terres autour de leur maison qui soudainement sont submergées. La petite ferme est transformée en temple majestueux. Les dieux demandèrent à Philémon quel don il désirait le plus au monde.

Le vieillard demanda pour lui et sa femme, de servir comme prêtre et prêtresse dans le temple pour le restant de leurs jours, ainsi que de mourir en même temps afin de ne jamais être séparés.

Zeus réalisa leur désir, et au moment de leur mort, il les transforma en chêne et en tilleul, tendrement enlacés.

illustration de fraznçois chauveau

Illustration de François Chauveau

Bien sûr, comme d'habitude, cette histoire mythologique, enfantine et désuète, n'intéresse personne, par contre, c'est à chaque intelligence singulière d'entrer dans la danse et d'y trouver du sens.

Zeus et Hermès c'est une visitation intime, le réveil de notre conscience, l'inspiration.

Philémon et Baucis, le couple intérieur, est un état d'harmonie, d'écoute et de partage, pas surprenant qu'il accueille la Grâce passagère.

Le miracle du vin, l'abondance de joie, l'ivresse de la relation intime.

L'oie, animal de Zeus, symbolise la fidélité.

Le déluge ne concerne que les figements accumulés, l'incapacité d'aimer. C'est une libération de l'ignorance.

Le temple majestueux du coeur est spontanément restauré.

Les deux arbres symbolisent la verticalité, l'autorité divine pour le chêne et la fidélité pour le tilleul. Enlacés, entrelacés pour toujours, en analogie avec les énergies serpentines et le caducée d'hermès.

Bel automne à chacun !

*

http://mythologica.fr/grec/philemon2.htm

 https://www.facebook.com/#!/charles.caruana.50          

 https://www.facebook.com/#!/AstrologiePoetique 

Posté par caruana charles à 17:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


10 octobre 2015

Pablo Néruda

2015-10-10_153244

Merci Mimi Fox

Posté par caruana charles à 15:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Art tendre et tête de bois

« Art tendre et tête de bois »

2015-10-09_085226

Peinture de Clémence Caruana

*

« Art tendre et tête de bois » 

 Senteurs d’images anciennes sur vieux papier jauni.

Mystère et boule de gomme, l’illustration devient peinture comme par enchantement.

Sur un fond de sable blond, le grand marionnettiste de l’univers ouvre les bras et libère son pantin.

Lumière matricielle, chaude et profonde.

Grotte mythique et ombres animalières.

Le regard furtif, celui qui sait tout, celui qui a trop vu, trop lu,

trop bu… ne se reconnait plus.

L’innocence s’affiche.

Art tendre et tête de bois, étrange étonnement que d’entendre parler de soi…

 *

Galerie " La Mosaïque " Centre commercial Belbèze, rue Paul Riello 

Horaires d'ouverture: Du mardi au jeudi de 15h à 18h30

Vendredi de 10h à 12h et de 15h à 18h30 et Samedi de 9h30 à 12h30

Contact :c.caruana@hotmail.fr  - 06 38 10 25 87

http://caruanaclemence.canalblog.com/

Posté par caruana charles à 14:29 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

28 septembre 2015

Pleine lune de septembre...

« S’ouvrir à la vie »

mains

La confiance retrouvée...

Cette pleine Lune en Bélier, signe astral de la virilité masculine, s’affiche en "amoureuse provocatrice". L'extériorisation outrancière ne menant nulle part, il est bon de la saupoudrer de prudence et d'intimité.

Associée à Uranus, chevauchant la foudre, elle devient "fille de l’inspiration". L'intelligence intuitive, en lien privilégié avec le coeur, permet de sortir des pièges de l'ignorance.

Parrainée par Pluton, elle se métamorphose en "Reine des enfers". L'intériorisation excessive est plus un rapt qu'un voyage intime. Il est bon de sentir la caresse du soleil sur son visage, de marcher sur une terre ferme et bienveillante.

Soleil et Mercure dans le signe de la Balance proposent un coucher de soleil serein, une lumière qui ne brûle pas les yeux, un partage profond sans mot ni émotion, un silence palpable.

Ecoute écoutante...

Tirésias Johann Ulrich Krauss (1690)

L'histoire de Mélampous, devin et guérisseur de la Mythologie grecque, me semble en analogie avec les attributions symboliques du signe du Bélier.

Il se promène avec un roi dans la campagne, un serpent mord un esclave du roi, Mélampous tue le serpent puis le brûle pieusement. 

Il trouve le nid contenant les petits dans un tronc d’arbre. Il recueille les jeunes serpents. Le soir venu, les petits le remercièrent en "léchant les oreilles" du poète durant son sommeil. A son réveil, il découvre qu’il a le don de comprendre le langage des animaux et des oiseaux.

*

L'étymologie poétique de son nom est "l'homme aux pieds noirs", elle signale un ancrage, un contact tellurique. Il ne marche pas, il "serpente" ! Voyage nocturne, la conscience arpente la descente dans la nuit profonde.

Roi (le coeur), l'arbre (l'axe du monde) le serpent (la circulation des énergies), c'est la mise en mots imagés du retour à Soi.

Présence.

*

Plus tard, il sacrifie un taureau, l’offre aux oiseaux. 

Un vieux vautour lui raconte l’origine de la blessure du Prince. Son père, le roi, était en train de castrer des béliers, voyant son enfant, il s’approche de lui avec son couteau sanglant, le jeune enfant prend peur. Le roi plante son arme dans un tronc d’arbre, accueille son enfant avec tendresse, puis il oublie son couteau.

La source de l'infirmité du prince est entendue, dite, théâtralisée !

Mélampous retrouve l’arme au cœur de l’arbre, retire le couteau, puis il lui fit boire une boisson composée "de vin et de rouille de couteau".

Guérison.

Retrouver sa puissance créatrice, sa joie de vivre, enfanter à chaque instant, rendre hommage.

20150402-152721-METEO-Paris-REPORTER_WEB-173762_g

https://www.facebook.com/#!/charles.caruana.50          

https://www.facebook.com/#!/AstrologiePoetique 

Posté par caruana charles à 14:07 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

18 septembre 2015

Nouvelle lune de Septembre

"  L'abondance sans pourquoi..."

images

Les planètes Soleil, Jupiter et Lune, dans le signe de la Vierge, sont opposées à Neptune dans le signe des Poissons.

Entre opposition et complémentarité il n’y a qu’un fil de soie. 

L’une conduit à l’inquiétude, à la sensation d’être submergé par les émotions ; perte des repères, besoin de s’oublier. Et par réaction, les affirmations rationnelles et irrationnelles se multiplient.

L’autre invite au silence, à l'intime, et dévoile mystérieusement l’instant présent. L’angoisse collective cède la place à l’éveil de la conscience individualisée, à l'étonnement d’une émancipation libératrice.

Vierge sage et Vierge folle, probablement !

 Demeter

La nouvelle lune dans le signe de la Vierge est la plus dense du zodiaque.

Superbe intelligence analytique, mais, aussi magnifique soit-elle, cette dialectique "du pour et du contre" tourne en rond. L’intelligence, aspirant à plus, à autre chose, manifeste son insatisfaction.

Ouverture et questionnement.

 ceres-rmn

 Selon le regard ontologique, le signe de la Vierge est celui de la Terre-Mère, féminité généreuse et accomplie. Associée au signe des Poissons, celui de l'immensité et de l'inspiration, la noble Dame tressaille de joie.

Fécondée, la Terre donne du fruit sans compter, le pain et le vin apparaissent sur l'autel de la quotidienneté. Le silence entre deux pensées distille la lumière de la Présence qui rayonne spontanément sur le monde. 

L'archange Gabriel sourit...

 IMG_5932_1-2

https://www.facebook.com/#!/charles.caruana.50          

https://www.facebook.com/#!/AstrologiePoetique 

Posté par caruana charles à 16:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


03 septembre 2015

Pleine lune d'août...

"L'homme et la baleine"

images

Avec un léger décalage, probablement stratégique, la parole arrive, débonnaire, comme si de rien n'était. Il fallait attendre que la Lune transite le signe du Taureau, pour que le poids des mots s'actualise.

*

Cette pleine lune montre deux belles conjonctions de planètes.
Lune et Neptune en Poissons
La démesure; la plongée dans l'obscurité; le trouble et la confusion.
Ou bien l'immensité sans fin, sans but, sans pourquoi; la réhabilitation de l'intelligence intuitive et la Présence.


Soleil et Jupiter dans le signe de la Vierge
La toute puissance du mental analytique, le comprendre impérieux.
Ou une exigence de qualité, une belle compétence, une clarté remarquable.

images (4)

Le mythe biblique du prophète Jonas nous accompagne magnifiquement sur cette proposition lunaire. 
L'éternel donne l'ordre à Jonas de se rendre à Ninive pour exhorter les habitants à amender leur vie corrompue. Pris de peur, il se dérobe et prend la fuite à bord d'un bateau phénicien.
Une tempête éclate, persuadés qu'elle s'explique par la présence de Jonas, les marins jettent le prophète à la mer. Aussitôt la mer se calme.
Jonas est avalé par une baleine, dans son ventre obscur, il passe trois jours et trois nuits, puis Dieu le dépose sur une plage de sable fin.
Jonas accepte sa mission, sa prédication impressionne tout le monde, le repentir est collectif. Dieu leur pardonne.
Il trouve refuge sous un arbre. Dieu, taquin, fait sécher l'arbre immédiatement, le crâne chauve de Jonas est mis à l'épreuve, l'insolation le guette.

images (6)

Le prénom Jonas, selon l'étymologie hébraïque, signifie "colombe" !

C'est une histoire que chacun reçoit selon son coeur. Comme toutes histoires mythologiques, le propos attend que le lecteur ou l'auditeur participe, qu'il devienne caisse de résonance. Alors l'entendement est unique et singulier.
Cette lunaison nous invite à prendre la décision de voir ce qui ne va pas dans notre vie, de prendre conscience de notre difficulté existentielle, d'en prendre la juste mesure.
Nous avons tous le réflexe de fuir la souffrance, d'esquiver la difficulté et d'aller voir ailleurs... Nous nous embarquons sur n'importe quel bateau, n'importe quelle croyance, n'importe quelle adhésion...
La situation empire, nous nous retrouvons dans un ventre de baleine, dans une nasse psychologique, dans une matrice envoûtante et douloureuse.
Trois jours et trois nuits de cauchemar qui aboutissent à un écroulement psychologique, à la dépression.... ou bien, notre maturité spirituelle nous accouche sur une plage bienveillante.

*
Une naissance est proposée.
Plongeon dans la coupe du coeur.
Obscurité lumineuse.
Doux baiser de Dieu.

images (8)

https://www.facebook.com/#!/charles.caruana.50          

https://www.facebook.com/#!/AstrologiePoetique 

Posté par caruana charles à 15:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 août 2015

L'Humus des mots...

"Ateliers d’écriture"

Valérie Chevalier

2015-08-30_190531

Animer l‘écriture comme matière pour tous, jaillissante et façonnable, pour se surprendre agréablement le temps d‘un moment partagé.

*
2 mardis dans le mois - séance du 29 septembre 2015 offerte
18h45 - 20h45................ Maison de quartier de l’Hers, 56 chemin du Château de l’Hers 31500 Toulouse. Bus 19 - arrêts Fontanelles ou Carcassonne.
*
2 jeudis dans le mois - séance du 24 septembre 2015 offerte
18h30 - 20h30.............. Centre culturel des Mazades, 10 avenue des Mazades 31200 Toulouse
Métro ligne B - stations Minimes Claude Nougaro ou Barrière de Paris
Bus 27, 29, 41.

*

Valérie Chevalier

Tél. : 06 13 52 83 29 

Courriel : lhumusdesmots@laposte.net

*

2015-08-30_190531

 "Il existe une grande variété de bouches, dit-elle, des bouches gouttières où grondent salive et bavardages, des bouches marsupiales qui abritent toujours un petit qui dort, des bouches enveloppes fermées, jamais expédiées." 

Erri De Luca, in Trois chevaux

Posté par caruana charles à 19:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 août 2015

Chambres d'hôte en Ariège...

A Castillon en Couserans

2015-08-29_103047

- Chambre d'hôtes en Ariège, à Castillon en Couserans-
"Au détour du Larrech"
Bienvenue chez nous à Castillon Idéalement placée sur la place du village, nous vous accueillons dans notre maison Au détour du Larrech. Nous sommes prêts à vous raconter le Couserans et vous donner les informations pour la réussite de votre séjour.
06 30 70 94 74
http://maisondularrech.canalblog.com/

Posté par caruana charles à 10:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 août 2015

Satprem

Satprem

L'aventurier de l'intérieur !

Posté par caruana charles à 14:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 août 2015

Jiddu Krishnamurty

"La vérité est un pays sans chemin !"

https://www.youtube.com/watch?v=sT4CzSoqbG4

Jiddu Krishnamurti - Entretien en français 1972

Merci Chantal Cemoi Champ.

Posté par caruana charles à 14:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]