30 décembre 2015

Osho

" L'intimité "

2015-12-30_094836

Tout le monde craint l’intimité – qu’on en soit conscient ou non est une autre chose. Etre intime signifie s’exposer devant un étranger - et nous sommes tous des étrangers - personne ne connaît personne. Nous sommes même des étrangers pour nous-mêmes, parce que nous ne savons pas qui nous sommes.

L’intimité vous rapproche d’un étranger. Vous devez laisser tomber toutes vos défenses ; alors seulement l’intimité est possible. Mais si vous laissez tomber toutes vos défenses, tous vos masques, qui sait ce que l’étranger fera de vous ? Voilà la peur. Nous cachons tous mille et une choses, non seulement aux autres, mais à nous-mêmes, parce que nous avons été éduqués par une humanité malade, avec toutes sortes de répressions, d’inhibitions, de tabous. Et la peur, c’est qu’avec quelqu’un d’étranger – vous pouvez avoir vécu avec la personne trente ans, quarante ans, cela n’a pas d’importance – l’étrangeté ne disparaît jamais – vous avez l’impression d’être plus en sécurité en conservant une petite défense, une petite distance, car on pourrait peut-être profiter de vos faiblesses, de vos fragilités, de votre vulnérabilité.

Tout le monde a peur de l’intimité.

Le problème se complique, car tout le monde désire l’intimité. On désire l’intimité, sinon on est seul dans cet univers – sans ami, sans amant, sans personne à qui faire confiance, sans personne à qui pouvoir ouvrir toutes ses blessures. Et à moins d’être ouvertes, les blessures ne peuvent pas guérir. Plus vous les cachez, plus elles deviennent dangereuses. Elles peuvent devenir cancéreuses.

D’une part, l’intimité est un besoin essentiel, tout le monde en a donc envie. Vous voulez être intime avec l’autre afin que cet autre lâche ses défenses, qu’il devienne vulnérable, qu’il ouvre toutes ses blessures, qu’il lâche tous ses masques, sa fausse personnalité, qu’il se montre tel qu’il est. Et d’autre part, tout le monde a peur de l’intimité – vous voulez être intime avec l’autre, mais vous ne laissez pas tomber vos défenses. C’est l’un des conflits entre amis, entre amants : personne ne veut laisser tomber ses défenses, personne ne veut se montrer dans toute sa nudité, sincère, ouvert – pourtant les deux ont besoin d’intimité.

A moins d’abandonner toutes vos répressions, toutes vos inhibitions – qui sont les cadeaux de vos religions, de vos cultures, de vos sociétés, vos parents, votre éducation – vous ne serez jamais capable d’être intime avec qui que ce soit. Et vous devrez prendre l’initiative.

Mais si vous n’avez ni répressions ni inhibitions, vous n’aurez aucune blessure non plus. Si vous avez vécu une vie simple, naturelle, il n’y aura aucune peur de l’intimité, juste la joie extraordinaire de deux flammes se rapprochant si bien qu’elles deviennent quasiment une. Et la rencontre est incroyablement gratifiante, profondément satisfaisante. Mais avant de pouvoir vous essayer à l’intimité, vous devez nettoyer complètement votre maison.

Seul un homme de méditation peut permettre à l’intimité de se produire. Il n’a rien à cacher. Tout ce qu’il craignait qu’on sache, il l’a lâché lui-même. Il n’a qu’un silence et un coeur aimant.

Osho

Merci Milko Angelo Mestdagh

https://www.facebook.com/m.milko/posts/10208378976416639

https://www.facebook.com/groups/Satsang.Rassemblement.en.Soi/

Posté par caruana charles à 10:03 - - Commentaires [3] - Permalien [#]


24 décembre 2015

Pleine lune de décembre

« Naître, c'est recevoir tout un univers en cadeau » Jostein Gaarder

to_180-etoile-de-bethleem

La lune dans le signe du Cancer regarde avec anxiété le Soleil, Mercure et Pluton dans le signe du Capricorne. La tradition orale chuchote que la nuit la plus longue enfante d’un enfant-roi, d'un soleil invincible, d’un homme-dieu ! 

Grand mystère en la demeure.

* 

to_9566-etoile-de-bethleem

Expérience hors du commun, les candidats ne se bousculent pas au portillon. Beaucoup sont tout-à-coup très occupés, attendus ailleurs, plus tard oui, mais pas maintenant, ce n’est pas possible.

C’est que « recevoir tout un univers en cadeau » n’arrange pas nos affaires égotiques. Depuis longtemps, la famille, la messe de minuit, le sapin, les guirlandes, les boules lumineuses, la crèche et le repas festif, faisaient l’affaire…. Que se passe-t-il donc ?

Juste un rendez-vous avec soi-même.

Au sortir des habitudes, la rencontre !

*

185-etoiles-de-bethleem

Rayon de lune, rayon de miel, doux prétexte mais là n’est pas l’essentiel. Les étoiles scintillantes, les constellations planétaires et les trous noirs, rivalisent d’attraction mais rien n’y fait, le regard observe l’ensemble sans rien regarder en particulier.

Présent, au sein de l’univers, le regard réintègre dans le coeur cette immensité sans fin. Conscience tranquille, ivre de silence, il contemple sans mot ni émotion. Le calme bienfaisant de la nuit profonde se densifie.

"Au mental apaisé, l’univers se donne."

* 

images (3)

"Sept planètes, sept soleils"

Le Soleil, le moi profond, veille. Le battement du cœur rythme de façon chamanique la présence mystérieuse.

La Lune, aux multiples visages, arrête sa déambulation. Aussi ronde et lumineuse que l’astre solaire, elle épouse l'immédiateté silencieuse.

Vénus et Mars se rejoignent amoureusement.

Jupiter et Saturne se retrouvent dans la chambre haute de l'âme.

Les trois couples amoureux, à l’abri des regards indiscrets, attendent les douze coups de minuit.

Mercure, l’intelligence inventive, en digne témoin astucieux, rejoint le centre du zodiaque. L'alignement symbolique des sept planètes restaure spontanément le Soleil à sa juste place rayonnante : le cœur.

La voie lactée et ses multiples constellations, comme un arbre illuminé, chargé de multiples cadeaux, relient le cœur de l’homme à son étoile.

La fragilité d’un large sourire

révèle enfin le fils de la nuit étoilée.

*

téléchargement

https://www.facebook.com/#!/charles.caruana.50          

 https://www.facebook.com/#!/AstrologiePoetique

Posté par caruana charles à 18:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 décembre 2015

Plotin... Ennéades

" La statue "

2015-12-19_181551

Regarde en toi-même pour y rechercher la beauté et, si tu ne l'y trouve pas, imite le sculpteur qui, pour parfaire son oeuvre, la gratte, l'épure, la polit et lisse la matière jusqu'à ce qu'un beau visage apparaisse.

Comme lui, enlève en toi ce qui est inutile, corrige ce qui te parait imparfait, efface en toi les zones d'ombre pour que la lumière transparaisse, ne cesse pas de sculpter ta propre statue jusqu'à la rendre manifeste et lumineuse...

Deviens cela, ton oeuvre propre, demande-toi si vit en toi un être pur, sans que rien d'étranger ne le trouble ou ne le dévore...

Et si tu le découvres, c'est que tu es devenu la véritable image de toi-même, que tu t'es élevé tout en restant au coeur du monde et que tu peux contempler, sans aucune aide, la vérité au fond de toi. 

Plotin, Ennéades.

"Dans la lumière antique" Sylvia Lipa et Jacques Lacarrière aux éditions Philippe Lebaud.

Posté par caruana charles à 19:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 décembre 2015

nouvelle lune de décembre

" Chevaucher le buffle " 

ob_609b99_zen6-turquoisejpg (1)

 Lune, Soleil et Saturne dans le signe du Sagittaire, ouvrent en grand la fenêtre sur l'immensité.

Comment parler sans oublier le silence, l'intériorité ? 

Comment suggérer que le Ciel commence au bout de son nez ! Que la terre adore la caresse de la plante du pied ! Comment dire que le souffle de la conscience langagière s'alimente de la relation intime et que tout est invocation.

 * 

dioniso-pantera1

Selon les traditions, la Conscience essaie de chevaucher le tigre, la panthère, le buffle ou Pégase, le cheval ailé, né de quelques gouttes de sang de Méduse, la Gorgone. Il s'agit de canaliser l'animalité.

*

Magnifique défi que cet espace entre moi et moi.

Entre l'autre et moi.

Entre la Terre et le Ciel.

* 

images

La dualité entre l'humain et l'animal dans toutes les versions allégoriques, montre l'épreuve de ce rendez-vous zodiacal. Le Centaure représente cette animalité qui exprime l'ivresse, le combat, le viol et la destruction, que la Conscience apprend à gérer.

 images (3)

Les poètes nous proposent Chiron, le bon Centaure, symbole de la transmission initiatique. Plein de bienveillance et de maitrise, détenant un savoir immense, il est le maître spirituel de nombreux héros de la mythologie grecque. 

*

https://www.facebook.com/#!/charles.caruana.50          

 https://www.facebook.com/#!/AstrologiePoetique

http://aedes.over-blog.com/2015/02/les-dix-tableaux-de-la-quete-du-buffle.html

http://vivrevouivre.over-blog.com/article-la-maitrise-de-l-energie-99824737.html

Posté par caruana charles à 17:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 novembre 2015

Pleine lune de novembre

« Le passe-partout »

centaure_eros

Eros et le vieux centaure...musée du louvre

La pleine lune dans le signe des Gémeaux, enfantine et insouciante, s’oppose à la gravité de la triple conjonction dans le signe du Sagittaire : Soleil, Mercure et Saturne.

Voilà bien un temps de confrontation, de perte de légèreté et de recentrage sur l’essentiel.

Mercure-Hermès, à l’honneur durant cette lunaison, est la clef qui ouvre toutes les portes. Il a su, sait et saura, avec son inventivité permanente et son imagination puissante, rencontrer les problèmes, les analyser et en tirer profit.

*

images (2)

Le signe des Gémeaux propose l’imagerie du Centaure, cet animal hybride, mi-homme mi-cheval. C’est l’attachement aux émotions instinctives, pas encore humanisées. La personnalité se gonfle d’importance, elle se croit investie de la toute puissance divine. Dans le même temps, la dimension humaine disparaît et la sensibilité féminine est en sommeil.

Le signe du Sagittaire, par l’intermédiaire de Dionysos et d’Asclépios, illustre la maturité spirituelle. La naissance de ces deux figures de la mythologie grecque témoigne de la mort-renaissance du héros. Ainsi les dépendances affectives et sécuritaires à la famille, à la société, à la mémoire, au connu, disparaissent.

La relation humaine individualisée peut alors fleurir.

téléchargement

Dionysos, le « deux fois né », persécuté par Héra, la compagne de Zeus, est ressuscité par Gaia, sa grand-mère. Il émane de la Nature éternelle et tutoie le divin. Il théâtralise l’ivresse de la communion intime avec le Soi. Sa seule présence est guérisseuse.

images

Asclépios,  « l’inépuisable bonté », guérit avec quelques gouttes de sang de Méduse, il transforme "le venin en remède" et ressuscite les morts des enfers. Il sera foudroyé-illuminé par Zeus et prendra sa place dans le ciel étoilé : la constellation du Serpentaire.

*

https://www.facebook.com/#!/charles.caruana.50          

 https://www.facebook.com/#!/AstrologiePoetique

Posté par caruana charles à 15:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


15 novembre 2015

Victor Hugo...

"C’est par la fraternité qu’on sauve la liberté."

téléchargement (1)

 "Actes et paroles"

Je viens ici faire mon devoir. Quel est mon devoir ? C’est le vôtre, c’est celui de tous. Défendre Paris, garder Paris. Sauver Paris, c’est plus que sauver la France, c’est sauver le monde. Paris est le centre même de l’humanité. Paris est la ville sacrée. Qui attaque Paris attaque en masse tout le genre humain. 

Paris est la capitale de la civilisation, qui n’est ni un royaume, ni un empire, et qui est le genre humain tout entier dans son passé et dans son avenir. Et savez-vous pourquoi Paris est la ville de la civilisation ? C’est parce que Paris est la ville de la révolution.

Qu’une telle ville, qu’un tel chef-lieu, qu’un tel foyer de lumière, qu’un tel centre des esprits, des cœurs et des âmes, qu’un tel cerveau de la pensée universelle puisse être violé, brisé, pris d’assaut, par qui ? par une invasion sauvage ? cela ne se peut. Cela ne sera pas. Jamais, jamais, jamais !

Citoyens, Paris triomphera, parce qu’il représente l’idée humaine et parce qu’il représente l’instinct populaire. L’instinct du peuple est toujours d’accord avec l’idéal de la civilisation. Paris triomphera, mais à une condition : c’est que vous, moi, nous tous qui sommes ici, nous ne serons qu’une seule âme ; c’est que nous ne serons qu’un seul soldat et un seul citoyen, un seul citoyen pour aimer Paris, un seul soldat pour le défendre. À cette condition, d’une part la république une, d’autre part le peuple unanime, Paris triomphera. Quant à moi, je vous remercie de vos acclamations mais je les rapporte toutes à cette grande angoisse qui remue toutes les entrailles, la patrie en danger.

Je ne vous demande qu’une chose, l’union ! Par l’union, vous vaincrez. Étouffez toutes les haines, éloignez tous les ressentiments, soyez unis, vous serez invincibles. Serrons-nous tous autour de la république en face de l’invasion, et soyons frères. Nous vaincrons.

C’est par la fraternité qu’on sauve la liberté.

Victor Hugo

"Actes et paroles"... 4 septembre 1870.

Merci J.P Mallard

Posté par caruana charles à 09:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 novembre 2015

Nouvelle lune de novembre

" Etoile secrète et coeur de pomme..."

pomme_coupee_2

La Lune, le Soleil et Mercure, dans le signe du Scorpion, proposent une plongée dans le caché, les émotions intenses et les amours secrètes. 

L’intelligence curieuse et rusée de Mercure en Scorpion est une belle opportunité pour arpenter l'obscure intimité, l'abécédaire inattendu du silence retrouvé.

*

La conscience témoin apparaît.

Observation distanciée.

Conflit entre la sécurisation des habitudes coagulées et le senti d’ouverture.

Larmes, éclats de rire, grande solitude et auto dérision.

Sourire.

images (2)

" Oriente ton regard vers le soleil "

L’histoire d'Orion, ce héros de la mythologie grecque, illustre bien cette lunaison.

Un apiculteur souffrant de ne pas avoir de descendance, invoquait souvent les dieux... Un jour, trois voyageurs discrets, Zeus, Hermès et Poséidon, sensibles à son appel, lui rendent visite. Ils lui dirent : "Pour avoir un fils, il te faudra uriner sur la peau du bœuf que tu viens de sacrifier, puis tu l’enterreras." Neuf mois plus tard, un bébé naissait.

Seul un amoureux du miel, boisson solaire par excellence, peut avoir cette soif de "naître en conscience". Les trois dieux, à l'image de nos rois mages suivant l'étoile, attendaient depuis si longtemps l'éclosion de la fleur du coeur.

*

orion-chasseur-starrynight

Orion est amoureux de la fille d’un roi puissant, celui-ci lui promet la main de la princesse à condition qu’il débarrasse le pays des fauves qui l’infestent. Le héros s’acquitte de sa tâche mais le roi ne tient pas sa promesse. Après avoir bu quelques gourdes de vin, le courage revenu, il rejoint sa promise dans sa chambre, sans la bénédiction du père. Le lendemain du viol, le roi et quelques satyres, disciples de Dionysos, entraînent Orion à boire sans mesure. Ivre mort, ils lui crèvent les yeux et le jettent sur une plage.

Soyez rassurés, l’oracle prédit aussitôt qu’il retrouvera la vue en se dirigeant vers l’Est et en orientant son regard vers le soleil.

*

téléchargement

Il emprunte une barque, se dirige au son du marteau d’un cyclope, arrive dans la forge d’Héphaïstos. Le maître du feu place un enfant sur ses épaules et lui demande de faire toute confiance à son jeune guide.

Attaqué par un scorpion, il n'a plus aucun choix, il traverse l’océan, arrive au pays du soleil levant, regarde le soleil en face ! 

Hélios, dieu du soleil, lui rend spontanément la vue....  puis dans la foulée, il épouse Eos, la Dame de l’aurore... ensuite sans même se retourner une seconde, il aime la chaste Artémis... enfin foudroyé par Zeus, il trouve sa juste place dans le ciel : la constellation qui porte son nom. 

Faisant la jonction entre le feu souterrain d'Héphaistos, le feu du coeur de Dionysos, et la foudre céleste de Zeus, Orion réalise un chemin d'amour unique, perlé de trois visages de la féminité : Méropé, Eos et Artémis.

*

galastro5_10

https://www.facebook.com/#!/charles.caruana.50          

 https://www.facebook.com/#!/AstrologiePoetique

 

Posté par caruana charles à 17:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 novembre 2015

L’aurore est éternellement naissante…..

" L’aurore est éternellement naissante….."

2015-11-05_091011

Adieu baiser visqueux de crapaud….
Lèvres rouge-sang…
Langue de vipère et gueule de Cerbère….
La Conscience embrasse la nuit !
*
La Gorgone n’a plus de boulot, elle en perd la tête !
Finis les pétrifications douloureuses…
Obéissance obligée….. aux oubliettes ….
La Conscience épouse la nuit !

*

Posté par caruana charles à 09:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 octobre 2015

les racines du ciel

"La beauté comme épiphanie"

Colette Nys-Mazure et Jean-Marie Gueulette

Merci Ann Sorel

Posté par caruana charles à 10:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 octobre 2015

Pleine lune d'Octobre

" Terre de feu "

050217204815_45

La pleine lune, dans le signe du Taureau, exalte la sensibilité.

La rêverie de la Terre festoie en compagnie de Pluton en Capricorne,
de Vénus, Mars et Jupiter en Vierge.
*
Entre fantasme et réalité tangible,
entre apparition et rencontre authentique,
les formes du monde intermédiaire jubilent. 
Le monde des émotions se régale.
La nuit montre sa panoplie de visages étranges.
*
Fête de l’invisible.
Temps rituel offert aux ancêtres.
Manifestations ludiques, collectives, qui semblent indispensables au bon fonctionnement de la société.
Le Soleil en Scorpion déambule depuis quelques jours dans le dédale mystérieux. 

 

images (2)

L’automne est une invitation à entrer dans son cœur, à prendre refuge dans l’intime. 

Temps de recueillement.
Quittant la scène des phénomènes extravagants, délaissant les manifestations spectaculaires de l’inconscient collectif, s'offre enfin la réconciliation du visible et de l’invisible.

Tissée pour œuvrer dans le monde social, la personnalité reste devant la porte.
Le Soleil, alias le moi profond, entre en scène.

b1327269016_44

En Scorpion, la conscience découvre qu’elle n’est plus identifiée au corps physique,
elle bascule spontanément sur un autre continent.
Recul, distanciation…
Regard et monde émotionnel se rencontrent.
La vision globale accueille la personnalité, qui n’est plus le centre de gravité, plus la référence exclusive.
Écoute et lâcher-prise naissent spontanément.

"C’est à chacun de se libérer soi-même en cette bienveillante présence."

images (3)

https://www.facebook.com/#!/charles.caruana.50          

 https://www.facebook.com/#!/AstrologiePoetique

Posté par caruana charles à 13:58 - - Commentaires [1] - Permalien [#]