"Pour avoir connu cette plénitude, je sais que l’amour n’a rien à voir avec la sentimentalité qui traine dans les chansons et qu’il n’est pas non plus du côté de la sexualité dont le monde fait sa marchandise première –celle qui permet de vendre toutes les autres.
L’amour est le miracle d’être un jour entendu jusque dans nos silences, et d’entendre en retour avec la même délicatesse : la vie à l’état pur, aussi fine que l’air qui soutient les ailes des libellules et se réjouit de leur danse."

Christian Bobin

Merci Jean Pierre Mallard