25 août 2017

Christiane Singer...

2017-08-25_101042

"A vingt ans je n'avais qu'une prière : mon Dieu, aide-moi à changer ce monde impitoyable. Et longtemps je me suis battue comme une lionne, mais sans que le monde change.

Alors j'eus une autre prière : mon Dieu, aide-moi à changer ma famille et les gens qui m'entourent. Et longtemps j'ai tout tenté, mais sans que personne change.

Désormais je n'ai plus que cette prière : mon Dieu, aide-moi à me changer... et voilà que le monde change autour de moi !"

Christiane Singer

Merci Yves Guesdon

Posté par caruana charles à 13:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]


22 août 2017

Hélios, celui qui voit et entend tout...

« Hélios, celui qui voit et entend tout » 

2017-08-21_181752

Cette nouvelle lune dans le signe du Lion est un évènement singulier… L’histoire d’Hélios, le dieu-soleil de la mythologie grecque, nous propose un labyrinthe de mots imagés en lien avec le signe du Lion.

Hélios conduit le char du soleil et assure la protection des dieux et des hommes. Garant des serments, "il voit et entend tout". Il dénonce les amours coupables d’Aphrodite et d’Arès, puis il informe Déméter de l’enlèvement de sa fille Coré.

Ce dieu est très occupé contrairement à tous les autres dieux de l’Olympe, car il se lève à l’Est, dès le premier chant du coq, conduit son char tiré par des chevaux blancs, rejoint l’Ouest le soir venu, fait paître ses chevaux dans l’île des bienheureux. Il embarque tout le monde sur son bateau qui a la forme d’une coupe d’or et traverse la nuit obscure pour rejoindre Eos, la déesse de l’aurore, continue sa ronde lumineuse et veille sur les dieux et les hommes.

Tous les dieux ont rendez-vous avec Zeus, mais Hélios arrive en retard…

Chaque dieu a reçu un lieu d’ancrage comme un continent, un fleuve, une montagne, une île, une ville… Zeus est bien embêté car tout a été distribué. Poséidon, avec son imagination féconde, prend l’affaire en main. Dieu des océans, il plonge dans les grandes profondeurs obscures de son domaine et ramène à la surface de l’eau des poignées de terre et créée l’île de Rhodes pour Hélios.

Rhodes, son étymologie flirte avec la couleur rose, le parfum de la rose et la Rose ! 

Une fleur de terre issue de la spontanéité, sans histoire ni mémoire.

Ile des bienheureux la nuit, île de Rhodes le jour,

Hélios, au cœur de la vastitude, symbolise la Présence.

*

https://www.facebook.com/#!/charles.caruana.50        https://www.facebook.com/#!/AstrologiePoetique 

Posté par caruana charles à 13:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 août 2017

Erik Sablé...

2017-08-18_125724

L'éloge de la sainte paresse vient de paraître aux éditions Almora.

La sainte Paresse est un état d’abandon au flux de la vie. Ceux qui savent regarder l’herbe pousser, contempler l’océan, se perdre dans les nuages ou le bleu du ciel, sont sur le chemin de la sainte Paresse. Ils savent naturellement s’ouvrir à une autre dimension de la vie.

Cependant, la sainte Paresse, ce n’est pas regarder la télévision ou surfer sur internet. Toutes les formes de distraction, de divertissement, participent pleinement de l’agitation générale et sont absolument contraire à cette attitude d’ouverture au monde.

La sainte Paresse est la capacité de « ne rien faire », de s’abstraire des multiples activités quotidiennes, de ne plus être possédé par la volonté d’agir. Voici quelques clés pour vivre autrement, sans effort, sans contrainte, sans maîtrise... 

Érik Sablé 

Merci Hélène Noel

Posté par caruana charles à 13:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Henri Le Saux...

2017-08-18_120952

"Rentre en toi
au lieu où il n'y a rien
et prend garde au fait que rien n'y vienne.

Pénètre au-dedans de toi
jusqu'au lieu où nul pensée n'est plus,
et prend garde que nul pensée s'y lève !

Là où rien n'est,
le Plein !

Là où rien n'est vu,
Vision de l'Être !

Là où rien n'apparaît plus,
Apparition du Soi !

Dhyâna, c'est cela !" 

Henri Le Saux - Swami Abhishiktananda -

Merci Charles Coutarel

Posté par caruana charles à 12:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 août 2017

Alain Cespedes

Etre disponible à la vie..

Vincent Cespedes
Mon père, Alain, me parle de la poésie dans un bistrot parisien. J'ai à cœur de vous faire partager ces mots ... 

Posté par caruana charles à 08:53 - - Commentaires [1] - Permalien [#]